À corps brisés par Ana Scott

À corps brisés

Titre de livre: À corps brisés

Éditeur: Addictives - Luv

Auteur: Ana Scott


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: À corps brisés.pdf - 37,483 KB/Sec

Mirror [#1]: À corps brisés.pdf - 39,398 KB/Sec

Mirror [#2]: À corps brisés.pdf - 42,506 KB/Sec

Ana Scott avec À corps brisés

Livres connexes

L’amour peut-il guérir toutes les blessures ?

***

– Que faites-vous ici ? Vous n’avez pas rendez-vous aujourd’hui.
Adam me regarde depuis son fauteuil roulant, un air de défi sur le visage.
– Je me disais que je pouvais commencer ma rééducation, plutôt que de me faire chier dans ma chambre.
OK…
– Vous n’étiez pas obligé d’exiger une chambre individuelle si vous aviez peur de vous ennuyer, je réponds, d’une voix dure.
– Je ne suis pas très sociable.
– Je m’en suis rendu compte, effectivement. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser.
Je le contourne, pour franchir les portes automatiques, mais il m’interrompt, d’une voix grave, presque sensuelle :
– Jeanne, vous voulez peut-être que je vous supplie ?
Je me retourne, surprise, attendant la suite.
– Si je le pouvais, croyez bien que je me mettrais à genoux.
À voir son sourire en coin, il n’en pense pas un mot. Il se moque de moi.
Quel connard !
Imbu de lui-même, séduisant, très séduisant même, mais un parfait connard quand même.
– Très bien, je vais voir ce que je peux faire.
Un sourire de satisfaction illumine ses traits.
– Mais avant, je veux que vous vous excusiez.
Adam se renfrogne aussitôt.
– Pardon ?
– Vous m’avez parfaitement comprise.
– Pour quelle raison devrais-je m’excuser ?
Encore une fois, nous nous affrontons. J’ai du mal à retenir les battements de mon cœur, qui semble vouloir littéralement s’échapper de ma poitrine.
– Vous savez très bien pourquoi, répliqué-je. Peut-être avez-vous l’habitude que tout le monde s’aplatisse devant vous, mais avec moi, c’est peine perdue.
Une fois de plus, un charmant sourire étire ses lèvres. Je ne peux en détourner le regard, tout comme je me sens fondre sous son air frondeur de bad boy.
Je me reprends, avant de céder et de perdre la face, tandis qu’il se rencogne dans son fauteuil, en croisant les bras.
– Très bien, que voulez-vous entendre ?
– Ah non, ne comptez pas sur moi pour vous aider, ce serait trop facile.
Je regarde ma montre, impatiente d’en finir avec M. Parfait Connard.
– Mon temps de patience est écoulé. À demain monsieur Champdor !
Il croyait peut-être me faire plier avec ses grands yeux lumineux, son petit sourire en coin à faire damner un saint, ses belles dents blanches. Mes lèvres s’étirent lorsque j’entends implorer derrière moi :
– Jeanne, putain, vous n’allez pas…

***

Le cœur en miettes, Jeanne se noie dans le travail pour oublier que son fiancé vient de la quitter.
Au château, où elle officie comme kiné, elle doit s’occuper d’un nouveau patient, le ténébreux Adam Champdor. Le corps brisé par un grave accident de moto, il est persuadé de ne plus jamais remarcher. Son séjour au château est sa dernière chance.
Entre Jeanne et Adam, naît une passion torride et tourmentée, dans laquelle chacun essaie de se reconstruire.
Mais bientôt, la jeune femme doit faire face à un terrible choix, sans doute le plus important de toute son existence…

Découvrez À corps brisés, la première romance d’Ana Scott aux Éditions Addictives !